Ces dernières semaines, entre les fortes gelées et la neige, le jardin a été bien rudoyé. Le froid et le manteau neigeux ont pu certes occasionner des dégâts sur les plantes sensibles, mais ils ont aussi quelques avantages :

  •  les périodes de grand froid permettent de détruire une partie des parasites et des ravageurs du jardin (oeufs, larves, mais aussi moisissures). Les hivers doux sont, au contraire, favorables à leur prolifération.
  • Quant à la neige, elle se révèle bénéfique pour le sol et les plantes. Elle est un engrais car, lors de sa formation, elle fixe des éléments (azote, gaz organique, minéraux) comparables à un engrais. Par ailleurs, la neige accélère la décomposition des feuilles mortes et des engrais verts, les transformant plus rapidement en matière organique assimilable par les plantes. Au printemps et à la reprise de la végétation, le sol n'en est que plus fertile, et comme le dit le dicton : Neige en janvier, vaut du fumier !